Le tir à l’arc à cheval

On a testé le tir à l’arc à cheval

Avec Linda, nous avons pris part à une initiation de tir à l’arc à cheval dans notre club ! C’était une discipline qui me faisait envie depuis un moment, alors j’ai sauté sur l’occasion ! 

Je ne suis pas du tout une professionnelle de cette discipline, je vous expose ici ce que mon coach m’a expliqué. Voici donc un aperçu de ce qui est nécessaire pour pratiquer cette discipline, et de mon ressenti ! 

Matériel :

Tout d’abord au niveau du matériel, il vous faudra donc le matériel de tir à l’arc :

  • ‌Un arc 
  • ‌Des flèches 
  • ‌Une cible
  • Un endroit sécurisé pour pouvoir tirer en toute tranquillité 
  • Un couloir matérialisé, pour ne pas avoir à gérer la direction du cheval 

Sécurité 

Même si ce n’est pas le paragraphe le plus fun, il me semblait important d’aborder le thème de la sécurité. 

Il est important de prendre en compte, surtout si vous tirez avec de vraies flèches, qu’elles peuvent blesser quelqu’un, ou votre cheval. Lorsque que vous tenez votre arc et votre flèche, encochée ou non, faites bien attention à ce que la flèche soit toujours orientée vers le sol. Pas vers vous, ni vers la tête de votre cheval ! 

TIrer à l'arc à cheval au pas

Pré-requis pour le cheval :

Pour pouvoir tirer à l’arc avec votre cheval, la chose qui me paraît la plus importante est la désensibilisation (ou habituation, terme qui est en réalité plus adapté). 

Il faut qu’il soit à l’aise avec le fait que vous portiez un objet sur son dos, et que ce dernier bouge. Ensuite, il est intéressant de prendre en compte la flèche qui va partir de son dos (et qui se situe plus ou moins dans son angle mort au départ). Et enfin, le bruit que va faire la flèche en pénétrant la cible peut aussi le surprendre. 

Pour ma part, Linda n’a pas peur de grand chose, et j’ai pu directement commencer à tirer au pas sur son dos. Mais en fonction de votre cheval, faites attention à ça ! 😉

Aussi, votre cheval doit être capable de maintenir une allure rênes-longues. 

Pré-requis pour le cavalier :

Pour information, je n’avais tiré qu’une seule fois dans ma vie quand j’étais enfant avant ce stage. Et j’ai réussi à tirer au galop (pas très précisément, heureusement que la cible était large !). Mais pour dire que cela est accessible même si vous n’avez pas de bases à pied !

Nous avons quand même commencé le stage en tirant à pied, et cela c’est avéré presque plus difficile qu’à cheval, moins instinctif !

Mais ensuite pour progresser, cela peut être important de s’entraîner à pied, et aussi par exemple de tirer en courant pour y mettre du mouvement !

Sinon je dirais qu’il faut être un minimum à l’aise à cheval, surtout si vous voulez essayer au trot et au galop.

Mon expérience de tir à l’arc à cheval :

J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir cette nouvelle discipline ! J’ai trouvé que tirer à l’arc était presque relaxant. On se concentre, on y met de la force, et on lâche toute cette énergie. Après avoir tiré, j’avais la sensation de relâcher la pression, et ça fait du bien ! 

Et le faire à cheval, le partager avec son compagnon, c’est encore mieux ! Tirer au galop apporte également des sensations dans ce sport plutôt calme, c’était vraiment agréable ! 

En tout cas, ça m’a donné envie de me pencher un peu plus sur cette discipline et pourquoi pas, investir dans un arc ! 😁

Voici la vidéo de notre stage pour nosu voir en action :

Si vous souhaitez en apprendre plus sur cette discipline, notamment sur les compétitions, je vous invite à visiter la page dédiée sur le site de la FFE.

Discutons ensemble ! :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.