Stage de travail à pied/equifeel

Aujourd’hui, je viens vous raconter le déroulement d’un stage de travail à pied. Nous y avons pris part avec Linda le dimanche 17 novembre.
Le stage démarre à 9h. La monitrice (Claire Dubessy) nous fait d’abord un peu de théorie : quel matériel nous allons utiliser, pourquoi ou encore comment réfléchis et apprend le cheval.
Et ensuite, direction la carrière avec les chevaux !
On démarre par voir ou revoir les bases, afin de juger le niveau de chaque couple équestre.
Nous avons donc demandé au cheval de céder à des pressions, demander des flexions latérales, reculer… Etc

Demande d’un déplacement des hanches

J’ai pu me rendre compte qu’avec Linda nous avons des bases solides, même si certaines choses, notamment le déplacement hanches/épaules peut être allégé !
Puis nous avons fait un peu de stick-to-me (mener le cheval à notre niveau) pour tester la réactivité de nos chevaux. Linda était au top, toute contente de trotter au milieu des copains !

Viens ensuite le temps de faire une pause et d’aller manger.
Pique-nique convivial où nous échangeons tous ensemble autour des chevaux !

Le repas terminé, nous sommes de retour dans la carrière. Cette fois, plusieurs exercices sont mis en places dans la carrière.
On peut y trouver un coin désensibilisation avec tout un tas d’objets « qui font peur » : parapluie, spray, imperméable… Linda était un peu plus sur l’œil qu’à la maison, mais elle prenait quand même sur elle, et on a pu trotter en cercle avec l’imperméable sur le dos !

Puis il y avait plusieurs exercice type equifeel.

  • Le slalom : ça Linda connaît bien, et elle l’a bien effectué à distance !
  • Le passage étroit : au trot, au pas, en reculant… Ça ne pose pas trop de soucis à Linda, sauf quand elle n’a pas envie de reculer et devient lourde ahah !
  • La bâche : Je crois que c’est l’exercice le plus facile pour Linda ! Ça ne lui pose vraiment aucun soucis, que l’on passe au pas, au trot, que l’on s’arrête dessus…
  • Plus difficile, les déplacements latéraux : Linda a toujours tendance à avancer, et difficile de freiner ce mouvement en avant. Du coup, forcément elle ne reste pas au dessus de la barre. Claire m’a alors conseillé fe d’abord bien le travailler fac à une clôture/mur pour bloquer ce mouvement en avant. C’est ce que nous avons fait et on a obtenu de jolis foulées aux deux mains. Plus qu’à travailler pour y arriver sans le mur !
  • L’envoie sur le cercle : j’ai demandé conseil à Claire car je rencontre un problème à ce niveau là : Linda ne s’éloigne jamais assez, ou alors se rapproche petit à petit. Elle m’a donc montré comment l’éloigner avec ma position et mon stick. Il va falloir que je sois plus rigoureuse à ce niveau là. De même pour chasser les hanches sur le cercle. Ce n’est jamais très clair et ensuite elle avance vers moi (et je la laisse faire, elle viens chercher des caresses !). Mais du coup on ne peut pas avancer et devenir plus précises et légères si je ne fais pas attention aux petits détails… Donc il va falloir que je travaille sur moi pour ça !
  • Et enfin on termine sur le reculé en ligne courbe. Vraiment pas facile, d’autant plus que c’était la fin et Linda commençait à en avoir marre (et je la comprends !)
    Mais mine de rien il y a eu du progrès entre le premier et le deuxième passage, donc rien n’est perdu !

C’est donc l’heure de rentrer les chevaux !
Pour nous ce n’est pas terminé, puisque l’on fait une dernière partie de théorie. On aborde cette fois les 5 sens du cheval et donc comment il perçoit son environnement, ce qui explique tel ou tel comportement.

Ce fut une journée très enrichissante et agréable sous le soleil (mais dans le froid !)
Un grand merci à Angèle pour l’invitation, à Claire pour ses conseils, à Véronique pour l’accueil et à notre super photographe !

Serait-ce le début d’une aventure equifeelienne avec Angèle et Apollon ? Affaire à suivre 😏

Discutons ensemble ! :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.