Equita’Lyon : un week-end de folie …

Equita’Lyon est un évènement immanquable du calendrier du cavalier, et cette année encore, je n’ai pas manqué à l’appel.

J’ai eu la chance de pouvoir y accéder en tant que « Presse » : c’est la première fois que ma chaîne Youtube/blog est considéré comme tel, cette reconnaissance m’a vraiment fait plaisir ! Je reviens avec vous sur les temps forts de ce week-end de folie…

Samedi 4 novembre : Des rencontres et du partage !

La rencontre privée youtubeuses equestres

L’organisation de cette rencontre a débuté au mois d’Août… Après de multiples appels, mails, échanges, attentes… on y est ! A notre arrivée, les abonnés sont déjà nombreux devant la salle. Il est 12h, tout le monde est installé, la rencontre peut commencer. Chacune des Youtubeuses se présente, puis nous laissons la parole aux abonnés. Pendant 45 minutes environ, les questions fusent, et nous répondons chacune notre tour avec joie !

C’est un vrai plaisir de pouvoir échanger en direct avec vous et de casser la barrière du virtuelle ! Je ne vais pas vous mentir, c’est une drôle de sensation de voir que des personnes aiment ce que l’on fait, souhaitent nous rencontrer, sans que nous les connaissions nous-même… Mais ce fut un réel plaisir, et je remercie toutes celles et ceux qui sont venus me voir. Vous rendez cette aventure Youtube encore plus extraordinaire que ce qu’elle n’est ! Merci ♥

Vous croiser au fil des allées

Je reste dans l’instant « remerciement », et je remercie également toutes celles qui m’ont interpelées dans les allées ♥ (et bravo de l’avoir fait ! Je sais que moi-même j’aurais hésité ^^)

Si vous passez par là, n’hésitez pas à m’envoyer les photos que nous avons prises, que je les garde en souvenir ♥

Le pôle Hippolia

Dans l’après-midi, je me suis rendue sur le pôle Hippolia. Il s’agit d’un ensemble de start-ups qui proposent des innovation technologiques pour améliorer le quotidien des cavaliers. Les visiteurs doivent voter pour celle qu’ils préfèrent, et l’entreprise gagnante remporte une somme d’argent et un stand pour la prochaine édition d’Equita.

Depuis quelques temps déjà, je suis l’avancée de Kavale (par Képhyre), un capteur pour les cavaliers qui sortent seuls en extérieur et qui ont des chevaux au pré. Je pense que je vous en parlerai plus en détail, car j’apprécie vraiment l’idée et suis convaincue de son utilité ! Képhyre termine sur la deuxième place du podium, derrière Hästko, créateur de sous-vêtements.

Halte culturelle : rencontre d’Andy Booth !

Andy Booth était présent sur la halte culturelle du salon. Pour moi, il est vraiment un (si ce n’est LE) exemple. Lorsque j’étais petite, je suivais ses aventures avec Stormy dans Cheval Junior, et j’étais en admiration devant son travail ! Il m’a permit de découvrir une nouvelle façon de travailler, la manière d’appréhender la relation homme/cheval…

L’année dernière je n’avais pas osé… Cette fois, je l’ai fait ! Après l’avoir écouter échanger avec le public, j’ai pris mon courage à deux mains, et je lui ai demandé une photo ! J’ai pu lui dire que j’admirais ce qu’il faisait et le remercier. En plus d’être homme de cheval, il est proche des gens et est vraiment adorable ! J’ai encore plus envie de faire un stage avec lui, ce serait un rêve !

Dimanche 5 novembre : Visite en famille et shopping !

Ma famille nous a rejoint, mon copain et moi, pour cette deuxième -et dernière- journée. Cette journée a été plus tranquille, et j’ai pu prendre un peu de temps pour faire un peu de shopping !

Hall élevage : Des chevaux à gogo !

Nous avons fait le tour des boxs du hall élevage pour admirer et découvrir de nouvelles races. Je suis tombée sous le charme d’un barock pinto, un cheval pie avec du sang de frison. Mais ceux que j’ai préféré, sans aucuns doutes, sont les traits ! Et je peux vous assurer (à 90%) que mon prochain cheval sera un trait ! Ils dégagent de la puissance et du calme à la fois, j’a-dore !

J’ai également découvert la race du Poney d’Amérique et rencontré une éleveuse. Elle m’a invité à visiter son élevage (il nous faut juste trouver une date! ). Cela va vraiment être intéressant de découvrir le métier d’éleveur, et une nouvelle race ! Je vous en reparlerai plus en détail dans quelques temps 😉

Un max de disciplines !

Guillaume Canet et Sweet Boy d’Alpha

J’ai emmené mes parents un peu partout sur les différentes carrière, pour leur montrer différentes disciplines. Nous sommes donc passés sur la carrière de reining, pour applaudir les sliding-stop, spin et roll-back. Ensuite, nous sommes allés sur la carrière de CSO pour regarder une épreuve dédié aux chevaux de 7 et 8 ans. Nous avons eu la chance de voir sauter Guillaume Canet, et les champions olympique Pénélope Leprevost et Philippe Rozier. Puis nous passons sur la carrière Nikito, où nous pouvons admirer le travail de chevaux en liberté, ainsi que la présentation d’attelages.

cutting
Ici, une démonstration de cutting !

C’est en grande partie pour cette raison que j’aime le salon, pour la diversité de disciplines qu’il représente ! J’ai été déçue de ne pas trouver d’épreuve de dressage le week-end, j’aurais aimé que mon copain et ma famille puisse en voir « pour de vrai »… Mais on a quand même eu de quoi voir !

Shopping : l’incontournable d’Equita’Lyon !

Comme je vous le disais dans ma Whish-List,je n’achète que très peu de matériel au cours de l’année, et c’est à Equita’Lyon que je me fait plaisir. Cette année n’a pas manqué à la règle ! Vous retrouverez mes achats en vidéo dans un haul la semaine prochaine, et vous verrez si j’ai respecté -ou non- ma whish-list ! Si vous souhaites être au courant de sa sortie, vous pouvez vous abonner à ma chaine Youtube ou à la newsletter du site 😉

 

Je tiens encore à dire un grand MERCI à Equita’Lyon, notamment à Daniel Koroloff pour son attention et son écoute. Merci aux abonnés qui sont venus me voir et discuter. Merci à vous, qui me suivez au quotidien, et qui me permettez de vivre de superbes aventures ♥

2 Comments

  1. La Cavalerie Naturelle

    Cela devait être un sacré week-end! Il faudrait vraiment que je me rende à ce salon un jour il à l’air top ! (et celui de Paris aussi!) En tout cas c’est cool que ça se soit bien passer! Tu as eu plus de cran que moi d’aller aborder Andy Booth, j’ai pas eu le courage l’année dernière à Bordeaux ! ^^ Et le suis d’accord avec toi ! C’est THE exemple! Ces stages ont l’air vraiment top!
    Top article! Hâte de voir la suite sur Youtube! 😉

    Répondre
    1. Linsa

      Oui il faudrait que tu arrives à venir, ça vaut vraiment le coup ! Oh tu sais, l’année dernière je n’avais pas eu le courage d’aller lui demander non plus… J’avais trop regretté, alors cette fois je me suis dit « allez, c’est maintenant ou jamais ! »

      Répondre

Discutons ensemble ! :)