Je ne mets jamais d’onguent/graisse ou de goudron sur les pieds de mon cheval

Et oui, pour de nombreux cavaliers, c’est une habitude : graisser les pieds de son cheval une ou plusieurs fois par semaine. C’est ce qu’on apprend au centre-équestre, et c’est une habitude que l’on prend. Mais en y réfléchissant bien, on se rend compte que notre cheval n’en a pas besoin ! Cela va faire plus de deux ans (ou plus) que je n’ai rien appliqué sur les pieds de ma jument et de mon ânesse : elles s’en portent pour le mieux ! Il est inutile de graisser/goudronner les pieds de son cheval, et j’ai choisi de vous expliquer pourquoi.

Alors tout d’abord, dans quel but les cavaliers graissent-ils les pieds de leur chevaux ? La réponse que l’on obtiendra est « pour hydrater son sabot/le rendre moins cassant » ou alors « pour faire pousser son sabot ». Et ces réponses témoignent simplement de l’absence de connaissance sur la structure du pied du cheval.

– L’hydratation du sabot (pour le rendre moins cassant):

 

L’hydratation vient de l’intérieur, c’est à dire que le cheval s’hydrate en buvant de l’eau, tout simplement ! Et la qualité de la corne aussi vient de l’intérieur ! Si votre cheval à des sabots « cassants », cela peut-être dû soit à un manque de nutriments/d’oligo-éléments dans sa nourriture, ou alors qu’il a un parage inadapté (lorsque c’est trop long, c’est normal, ça casse). Donc en aucun cas la graisse ou autre type d’onguent va améliorer quoi que ce soit ! Il faut résoudre le problème à sa souche, et pas lui appliquer un « cache-misère« .
Enfin, la graisse va plutôt créer une barrière entre le sabot, et l’extérieur, et empêcher donc l’humidité de passer… Donc techniquement, cela assécherait plus le sabot que l’inverse.

– Faire pousser le sabot :

La paroie externe (la paroie sur laquelle vous appliquez l’onguent, celle créée par le bourrelet coronal) n’est pas l’unique composant du sabot, puisqu’il existe (entre autre) aussi une paroie interne (produite par les lamelles). Si vous appliquez un quelconque produit ayant pour but de faire pousser la paroi externe (puisque vous n’avez accès qu’à celle-là), cela créera une différence de croissance entre les deux paroies, et ne règlera pas le problème du pied de votre cheval … S’il ne pousse pas assez, cela peut aussi être la cause d’un manque d’activité : plus un cheval se déplace, plus sont pied est sollicité, et donc la pousse est stimulée.

paroie externe/interne sabot
Source : https://podologie-equine-libre.net/2013/04/05/levaluation-du-pied-sa-forme-et-limaginaire/

 

–  Le goudron :

Résultat de recherche d'images pour "goudron norvège"Une des choses qui, quand on y réfléchit, est complètement absurde ! Le goudron est une matière très visqueuse et collante. Elle va donc empêcher la sabot de « respirer » (car le sabot est une matière vivante). De plus, vous allez emprisonnez toutes les bactéries/humidité, et les empêchez d’être évacuées. Il va donc favoriser l’humidité et le développement de bactéries, alors que c’est tout le contraire que vous recherchez…

N’appliquez donc rien sur les sabots de votre cheval, il vous remerciera ! Et si votre cheval a de mauvais pieds, regardez ce qui en est la cause dans son environnement/alimentation, et vous pourrez ainsi résoudre le vrai problème dans la durée !

8 Comments

  1. La Crinière Blonde

    Ah, je ne peux que valider cet article !

    Les gens ouvrent de grands yeux quand je dis que je ne graisse pas et je reste "choquée" qu'on puisse attaquer les pieds avec des matières comme le goudron sans se poser de questions ! Les gens ne trouvent pas ça anormal que les pieds de leurs chevaux doivent être graissés toutes les semaines sous peine d'être en mauvais état ? C'est bien qu'il y a un problème plus profond et qu'il faut "traiter" autrement (comme tu dis si bien: hydratation + alimentation + stimulation des pieds par la marche sur différents sols).

    Mais je pense que tu as mis le doigt sur le problème: ces mauvaises habitudes qu'on apprend en club…

    Répondre
    1. Linsa

      Oui, quand on y réfléchis, on fait beaucoup trop de choses en club que l'on prend comme habitudes, et qui au final ne sont pas bien pour le cheval : donc graisser par exemple, mais aussi mettre un amortisseur à chaque fois pour tous les chevaux, les ferrer…etc !

      Je suis contente de te voir sur mon blog, j'aime beaucoup tes articles ! (même si je ne commente jamais, je lis très régulièrement ^^)

      Répondre
  2. Laura Moulin

    J'ai travaillé dans une écurie qui faisait aussi centre équestre. J'étais occupée à surveiller que "les enfants graissent bien les sabots des poneys" avant de les ramener au pré. Un papa est venu me voir & m'a demandé l'intérêt, ce que ça apporte au cheval de graisser les pieds. Ben .. Je me suis retrouvée bête. Je lui ai répondu que dans ma philosophie, cela ne sert à rien mais que je me pliais juste aux règles de mes patrons.

    Répondre
    1. Linsa

      Et c'est bien dommage que les patrons n'y réfléchissent pas aussi ^^

      Répondre
  3. Zmu38

    après 1 an et demi seulement de pied nu, je me suis sevrée (car j'en avais plus besoin que le gros) de la graisse. quelques mois après, visite du marechal "il n'a jamais eu d'aussi beaux pieds surtout vu la saison ! vous lui mettez quoi ?" …. aha la tête quand j'ai répondu "rien"

    Répondre
    1. Linsa

      C'est exactement ça, je pense que les cavaliers en mettent surtout pour avoir "bonne conscience" plutôt que pour réellement agir sur les pieds du cheval ^^
      Et pareil, la mienne n'a jamais eu d'aussi beaux pieds !

      Répondre
  4. Anonyme

    La mienne n'ai rien depuis 10ans, pieds nus aussi et des pieds superbes ! Personne ne graisse les sabots des chevaux sauvages, et ça marrangeait bien car je m'en mettais toujours plein partout en plus !

    Répondre
  5. Cosyra

    Très intéressent comme article ! Ça fait un bye que je sais que le goudron est le truc le plus absurde niveau soin des pieds et je ne l'utilise pas, mais pour la graisse et ses équivalant, pour le moment je n'ai pas assimilé. Je suis d'accord à 200 % qu'un pied sain vient d'abord de l'hygiène de vie et de l'alimentation, mais j'avoue utiliser tous les jours soit de la graisse noire (contenant, la blague, du groudon …) et un onguent Cavalor. je n'ai jamais eus l'impression que cela nuisait aux sabots de mon cheval (d'un autre côté, je n'ai jamais connu autre chose). Les seules fois ou je ne graissais pas régulièrement, j'avais l'impression que le sabot perdait de sa souplesse. Donc, est-ce juste une impression ou certains produits sont efficace ? huuum, à creuser.

    Répondre

Discutons ensemble ! :)